Rechercher

L'éveil musical des tout-petits : comptines, chansons et encore bien plus...

L'éveil musical des tout-petits à la maison, en famille ? Un moment de partage joyeux à la portée de tous pour de nombreux bienfaits.


Bien plus qu'une simple activité ludique, la séance d'éveil musical est une activité complète qui participe au développement harmonieux de l'enfant sur différents plans : sensoriel, moteur, cognitif, relationnel. Elle soutient l'apprentissage du langage et de la communication.



Un petit marron qui tombe : une chanson à rebondissement ! Analysons pour l'exemple, une chanson d'automne qui donne lieu à un jeu que les enfants affectionnent particulièrement (et les adultes aussi !).

"Un petit marron qui tombe, qui tombe, qui tombe,

Un petit marron qui tombe ne fait pas de bruit.

Mais quand tous les marrons tombent, ils tombent, l'arbre gronde.

Mais quand tous les marrons tombent, attention, tous à l'abri !"

La chanson en elle-même est intéressante pour les sonorités vocaliques utilisées, le contraste entre les "on" et les "i", entre ombre et clarté, mis en valeur à la rime. Elle est également bien posée sur l'accent tonique de la langue, ce qui aide les petits à s'approprier la rythmique du français.


Mais elle permet surtout une exploration sonore : nous laissons tomber un marron sur différentes surfaces, dans la main, sur le tapis, par terre, sur une table...

En atelier, nous utilisons les tambourins pour y laisser tomber les marrons, un à un, à pleine poignée, de façon régulière ou saccadée. Ces manipulations constituent également un éveil moteur : comment tenir le tambourin pour que la peau puisse sonner ? A deux enfants, avec l'aide de l'adulte ?

Et puis les marrons tombent, sautent comme dans la poêle (chauds, les marrons !) ou en tapant d'une main sous le tambourin. Ils glissent sur la peau comme sur une patinoire, tournent et se lancent dans une course effrénée, ou bien alignés en file au bord du tambourin (à l'intérieur bien sûr), ils se déplacent en petit train. Tout cela sans perdre un marron (en théorie !). De grands moments de plaisir en perspective !


Suivant l'âge des enfants, on pourra enchaîner sur des jeux de reconnaissance sonore, les yeux fermés : est-ce que les marrons tombent, tournent, sautent, glissent ?



Cette petite chanson peut être le point de départ de différentes activités : reconnaissance et différenciation des marrons et des châtaignes (les fruits, les bogues, les feuilles, les arbres). C'est l'occasion de ramasser les marrons avec Papa et Maman, de goûter les châtaignes ! D'automne en automne, les enfants retrouvent chansons et comptines, autour desquelles les activités se complexifient. J'utilise encore cette chanson pour l'apprentissage du piano des débutants avec effets sonores garantis !


Et les plus petits, me direz-vous ? On touchera délicatement le corps des bébés sur la rythmique de la chanson : "qui tombe, qui tombe", et un peu plus fort si l'enfant est réceptif sur "tous à l'abri". Puis quand l'enfant s'assoit, on la pratiquera en sauteuse sur les genoux, et c'est alors tout son corps qui participe au rythme de la chanson, avec éclats de rire à la clé !


Chacune des chansons et comptines du répertoire abordé dans mon programme d'éveil musical est une pépite qui peut éveiller la curiosité des enfants et la créativité des adultes (et inversement...). Dans les vidéos pédagogiques, je vous guide pour mettre en place ces temps de partage joyeux et riches de découvertes, qui renforcent le lien affectif entre enfants et adultes, à votre rythme, à la maison.


Vous pouvez écouter quelques chansons sur la page du site : https://www.en-filigrane.com/programme-particuliers

Belle musique à vous !


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout